L’effet Golem: Concept et caractéristiques

Il y a plus de 2000 ans, Pythagore disait: « Éduquez les enfants et il ne sera pas nécessaire de punir les hommes ». L’effet Golem relativement inconnu suggère que le contraire est également vrai. Parlons de cet effet et de ses répercussions.

Certaines personnes appellent l’effet Golem « effet Pygmalion inverse ». Cela étant dit, il peut être utile de revoir ce que signifie l’effet Pygmalion dans le domaine de la psychologie.

L’effet Golem vs. l’effet Pygmalion

L’effet Pygmalion survient lorsqu’une personne croit pouvoir influencer quelqu’un d’autre et, par cette croyance, finit par créer ladite influence. C’est très étroitement lié aux attentes ainsi qu’à un autre effet: la prophétie auto-réalisatrice, c’est-à-dire lorsque vous voyez la réalité comme vous le souhaitez. Cela, à son tour, rend plus probable que votre réalité corresponde à vos attentes.

 Encourager les élèves à participer peut aider à contrer l'effet Golem.

Évidemment, cet effet est critique dans les domaines de l’éducation et du développement de l’enfant. Les professeurs, les parents et les tuteurs ont tendance à encourager les enfants à explorer leur potentiel. Cela leur donne des attentes positives qui, à leur tour, les aident à accomplir tout ce qu’ils veulent dans leurs capacités. Selon la citation de Pythagore, cela est destiné à apprendre aux enfants à devenir des adultes équilibrés et confiants.

Malheureusement, vous devez également prendre en considération l’effet inverse: l’effet Golem. C’est à ce moment qu’une personne conditionne l’enfant, par des attentes négatives, à réduire son estime de soi et à se sentir incapable d’accomplir des choses.

Les effets Golem et Pygmalion donnent tous deux une rétroaction au jeune esprit. Si un enfant est énergique et atteint ses objectifs, il se sentira confiant d’aller plus loin. D’un autre côté, s’ils se sentent inférieurs et incapables de réussir, ils planifient rarement des objectifs qui peuvent les aider à grandir.

 » Mon père m’a fait le plus beau cadeau qu’on puisse faire à une autre personne, il a cru en moi. »

– Jim Valvano-

Quand l’Effet Golem se Manifeste-t-Il ?

Aussi étrange que cela puisse paraître, les effets du Golem et du Pygmalion se manifestent constamment dans l’éducation. Malheureusement, il s’est également infiltré dans le monde social et du travail.

Dans le domaine de l’éducation, Jacobson et Rosenthal ont été parmi les plus grands chercheurs du phénomène. Ils ont consacré beaucoup de temps à l’étude des prophéties auto-réalisatrices et ont observé que de nombreux enseignants effectuaient certaines classifications incohérentes de leurs élèves. Il s’avère qu’ils ont influencé leur performance, ouvrant la voie à la satisfaction des attentes (de manière incohérente).

Par exemple, prenez un professeur qui pense qu’un de ses étudiants est moins intelligent qu’un autre. Cela peut amener l’enseignant à confier à l’élève qu’il croit être moins intelligent des tâches plus faciles. Ceci, à son tour, produira un étudiant avec moins de connaissances.

 Cet enseignant tente de contrer l'effet golem et interpelle ses élèves.

Pouvez-vous arrêter cet effet?

La vérité est qu’il n’est pas facile d’empêcher cet effet de s’enraciner. Continuons avec notre dernier exemple impliquant l’enseignant. Cet enseignant émet certaines attentes à l’égard de ses élèves, automatiquement et sans trop d’informations. L’enseignant procède alors à agir conformément à ces attentes, les amenant finalement à se réaliser.

Selon les données actuellement disponibles, les enfants qui reçoivent une stimulation plus riche finissent par obtenir de meilleurs résultats scolaires. Ainsi, le phénomène se nourrit en lui-même et crée l’effet Golem chez certains enfants et l’effet Pygmalion chez d’autres.

Comme on pouvait s’y attendre, la première étape pour contrôler ce phénomène est d’en prendre conscience. Cela est particulièrement vrai pour les éducateurs. Cependant, les parents, les tuteurs et même les autres membres de la famille devraient réaliser à quel point leur comportement peut être dommageable pour un enfant.

De plus, cet effet a des conséquences qui dépassent le domaine académique. À titre d’exemple, réfléchissez à la façon dont la performance d’un enfant peut affecter son estime de soi.

Au-delà du cadre éducatif, vous pouvez également observer cet effet et son contraire dans le monde professionnel. Il n’est pas rare que les gestionnaires aient certaines attentes envers leurs employés. Ils agissent ensuite conformément à ces attentes. En fin de compte, ces attentes deviennent souvent une réalité à un certain niveau.

 » L’éducation n’est pas une préparation à la vie; l’éducation est la vie elle-même. »

– John Dewey-

En fait, si vous réfléchissez à votre propre situation, vous découvrirez peut-être que vous êtes également la victime réticente de l’effet Golem. Comme il est si irrationnel et apparemment implanté dans votre conscience, il est difficile de réaliser le mal que cela peut causer.

Il est également important pour tout professionnel dans ce domaine d’essayer des techniques qui lui permettent d’être plus consciencieux et de causer moins de dommages. Cela vaut pour les enseignants, les parents, les gestionnaires et les tuteurs. Une option est la pleine conscience ou la méditation. De telles pratiques visent à élargir votre expérience consciente.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.